#174 Chronique littéraire : Il faut parfois déplier les étoiles d’Erika Boyer


.

.

.

Tout au long de l’année, Eliott enferme ses vœux à l’intérieur d’étoiles en papier, dans l’espoir de les voir un jour se réaliser. Ils sont variés : monter tout en haut de la Tour Eiffel, avoir son BAC, manger une bonne brioche, acheter une nouvelle paire de baskets… À 16 ans, il y a tant de choses qu’il désire !

Mais quand Sora, son meilleur ami, prend sa jarre à souhaits et s’engage à en réaliser un par jour, pour se faire pardonner d’avoir encore oublié son anniversaire, Eliott n’est plus très sûr de vouloir que ses rêves deviennent réalité.

Parce que dans ses étoiles, il y a aussi de grands secrets, comme l’amour qu’il porte à Sora depuis des années…

24 jours, 24 voeux et 24 chances d’être démasqué.

Décembre promet d’être agité !


.

.

.

J’avais été conquise par le concept et le résumé de ce roman. Il peut se lire comme un calendrier de l’Avent, à coup d’un chapitre par jour ou d’une seule traite. Pour ma part, j’ai choisi d’en faire un de mes calendriers de l’Avent (et je l’ai regretté, mais ça c’est une autre histoire).

Le premier chapitre nous met dans l’ambiance de Noël sans attendre. On découvre Eliott et Sora et ce lien fort qui les lie. Trop vite, il faut déjà reposer le roman et attendre le lendemain pour se plonger à nouveau dans cette histoire. Les jours se suivent et le roman devient de plus en plus addictif. Tous les chapitres se terminent beaucoup trop rapidement et on a envie de dévorer le livre. Voilà pourquoi j’ai regretté d’avoir choisi le mode « calendrier » (et oui, je suis assez butée pour ne pas revenir sur ma décision).

.

Je crois que c’est la magie de Sora : il me fait tout oublier, et même si je lui en veux parfois pour ça, j’aime énormément qu’il ait ce pouvoir. La magie de Noël n’existe peut-être pas, mais la sienne est bien réelle.

.

Cette histoire est une avalanche de douceur. Je qualifierai ce roman de « roman-doudou » car il est réconfortant et adorable à la fois. Les personnages sont un concentré de tendresse et plus je les ai découverts, plus je les ai aimés. Ils sont généreux, prêts à tout pour faire plaisir à leurs proches et leur offrir un Noël merveilleux. Ce roman est une vraie leçon de vie et un exemple à garder en tête. De plus, l’idée de base du roman est tellement originale et inédite que cela fait d’autant plus plaisir de lire un livre de Noël comme celui-ci.

Les sujets abordés ne sont pas toujours roses, mais l’autrice a su les traiter avec justesse et les amener délicatement sur la table. J’ai aussi apprécié la maturité des personnages. Malgré leur jeune âge, cela ne sonnait pas faux et la dévotion qu’ils ont l’un pour l’autre est belle à voir. J’attendais avec presque autant d’impatience qu’Eliott de découvrir le vœu du jour et de voir Sora se plier en quatre pour le réaliser.

.

J’ai parfois l’impression que je suis un livre ouvert pour toute ma famille, pour tout le monde en fait. Heureusement que Sora déteste lire, il m’aurait grillé depuis longtemps.

.

En résumé, Erika Boyer nous offre un roman de Noël doux, avec l’ambiance typique que l’on attend de cette période. Elle nous fait rêver et nous permet de patienter jusqu’au jour J. Je serai au rendez-vous l’année prochaine pour découvrir la suite des aventures de nos deux chouchous (et oui, mon petit doigt m’a dit que l’autrice nous préparait la suite ! Raison de plus pour se jeter sur ce premier tome).

A bientôt, Chloé.

2 réflexions sur “#174 Chronique littéraire : Il faut parfois déplier les étoiles d’Erika Boyer

  1. Erika décembre 27, 2020 / 5:11

    Merci beaucoup pour cette belle chronique ! J’ai eu peur quand tu as parlé de regrets au début, j’avoue 😂 Mais je suis rassurée et vraiment heureuse que tu aies aimé cette petite romance doudou ♡

    Aimé par 1 personne

    • labibliothequedechloe décembre 29, 2020 / 3:31

      C’était un pur plaisir de lire ce roman ! Alors merci à toi de nous avoir offert cette parenthèse de douceur. Et désolée pour la sueur froide du début de chronique 🤣🙈

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s