#84 Chronique littéraire : Promesse tenue, tome 1 : En chemin d’Erika Boyer

Résumé livre (3)DSC09734


20191223_223329_0000

 

 

Sandy a connu une enfance difficile auprès d’un père violent qui a détruit sa famille à force de coups et d’abus. Lorsqu’il meurt, le jeune homme croit qu’il pourra enfin tourner la page et ne plus avoir à s’inquiéter pour sa mère qui a été la première victime de son père. Jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle est très malade et que celle qui pourrait l’aider à guérir est sa propre sœur, Allyson. Elle a fui le domicile familial il y a bien longtemps et n’a plus jamais donné signe de vie. Sandy décide de partir à sa recherche, même s’il ignore ce qu’elle est devenue. Il ne connaît que le nom de la ville où elle vivrait : Lège-Cap-Ferret. Il part alors vers le sud-ouest de la France sur sa moto. Ce voyage a tout d’une quête : celle de sa sœur bien sûr, mais peut-être aussi d’un sens à sa vie. Des rencontres inattendues et l’amour pourraient se trouver au bout du chemin…


20191223_223340_0000

Je dois avouer que j’ai énormément de belles surprises au niveau lecture en ce début d’année. Je fais des découvertes géniales et j’espère sincèrement que le reste de l’année m’apportera autant de plaisir.

Cette entrée en matière a dû vous mettre la puce à l’oreille. Non ? Prenez-vous un bon petit thé, ouvrez grands vos yeux et lisez ce qui suit (ou pas, si je vous ai déjà perdu).

J’ai reçu, il y a une ou deux semaines, un poche inédit de chez Hugo Romans. Je les remercie d’ailleurs pour leur envoi ! Une couverture douce, paisible et qui inspire la liberté. Un résumé prometteur qui nous met l’eau à la bouche. Il ne m’a pas fallu plus de deux secondes pour avoir envie de me plonger dans ce roman. Malheureusement, j’avais d’autres lectures en cours et j’ai dû prendre mon mal en patience. Jusqu’à hier soir. Hier soir, je me suis jetée à l’eau. J’ai plongé et je ne suis remontée à la surface que ce soir, après avoir tourné la dernière page de ce roman.

 

Regarde-nous, deux âmes paumées qui sont ensemble mais se perdent un peu plus chaque jour. Regarde tout ce qu’on a fait, toutes nos erreurs.

 

Dès les premières lignes, le récit a bouleversé tous mes a priori. Pensant trouver une ambiance sombre, je me suis surprise à vagabonder dans un décor lumineux et doux. J’imaginais des personnages sérieux, j’ai rencontré un humour décalé et frais. Toutes les idées que j’avais ce sont avérées à côté de la plaque. C’était rafraîchissant et déstabilisant à la fois. Mais positif dans tous les cas !

A mes yeux, ce roman comporte trois points forts. L’ambiance, le scénario et les personnages. J’en ajoute un quatrième par plaisir : les références aux séries et films cultes qui ont bercés mon enfance et adolescence.

L’ambiance est unique. J’ai eu l’impression d’être en vacances au bord de la mer et cela m’a aussi rappelé les vacances au camping de mon enfance. Atmosphère détendue la plupart du temps, avec quelques piques d’adrénalines, d’émotions ou encore de tristesse à des moments inattendus mais qui se révèlent parfaitement adaptés à l’histoire. Cet environnement m’a totalement happée.

 

Si je ne peux avoir son amour, je veux son envie et sa passion, entièrement. Je la veux mienne. Je la veux brisée comme moi cœur, en miettes comme mon âme. Je la veux exactement comme elle me veut.

 

Le scénario va de pair avec l’ambiance. Merci Sherlock !… Je l’ai trouvé inédit et original. L’autrice a vraiment apporté sa patte à cette romance pour la rendre unique et imprévisible. J’ai beaucoup aimé que l’histoire d’amour se mêle à une recherche plutôt mystérieuse. Et j’ai aussi apprécié que l’amitié tienne une place centrale dans le récit et que ça soit une chose importante pour les personnages. Plusieurs rebondissements ont mis mon petit cœur à rude épreuve. Les émotions m’ont submergées à deux reprises ; je n’ai pas pu retenir quelques larmes. J’ai ressenti un panache d’émotions divers et variés et je trouve que c’est un gros point fort pour un roman. Je suis passée du rires aux larmes et j’adore ça (maso, moi ?).

Que dire de Sandy et Danny ? Non, ce n’est pas de Grease dont je vais vous parler. Mais je remercie le génie de l’autrice pour les noms de ce couple plus que parfaits. On comprend assez rapidement que ce sont les deux des âmes écorchées, qui tentent d’oublier leurs mauvaises expériences de la vie grâce au sexe et autres drogues. Leurs addiction permettent d’étouffer leurs pensées parasites et de survivre tant bien que mal aux démons du jour et cauchemars de la nuit. Ce sont des protagonistes touchants. Ils essaient de jouer avec l’humour pour cacher leurs peurs et dévier des sujets qui blessent. Je les ai trouvé inspirants et attendrissants. J’ai été très touchée par la sensibilité de Sandy, son ouverture d’esprit et sa manière de voir les choses. Il monte sur le podium de mes crushes littéraires. J’en profite pour faire remarquer que le roman est entièrement écrit du point de vue du protagoniste masculin et que c’est une première, pour ma part, de lire une romance avec un narrateur masculin du début à la fin. Je dois avouer que j’ai adoré !

 

La solution à nos problèmes ne se cache pas toujours en autrui. Ce qui importe, c’est de ne pas se perdre, en nous ou ailleurs. Et lorsqu’on sait où se trouve le nord, on finit toujours par retrouver son chemin.

 

Je suis contente d’avoir découvert Erika Boyer à travers ce roman et j’ai vraiment hâte de retrouver sa plume poétique, douce et mature dans le second tome de cette duologie. J’ai été surprise, inspirée et attendrie par ce livre. J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai vécu aux côtés de Danny et Sandy. J’étais avec eux dans les moments de joie mais aussi dans les coups durs. Ils m’ont transportées dans leur univers et je n’avais pas envie de les quitter.

Sur ces belles paroles, je ne peux que vous recommander de découvrir cette nouvelle sortie. N’hésitez pas à me faire vos retours !

A bientôt, Chloé

Une réflexion sur “#84 Chronique littéraire : Promesse tenue, tome 1 : En chemin d’Erika Boyer

  1. Erika février 13, 2020 / 6:28

    Merci beaucoup, beaucoup, beaucoup pour cette belle chronique ! Je manque de mots quand je suis ainsi touchée (c’est quand même ironique de manquer de mots quand on est auteur ha ha) et voir que ce roman t’a autant plu me touche évidemment beaucoup. Je te l’avais déjà dit sur Insta mais je le redis ici : merci ! Merci de m’avoir lue, d’avoir fait vivre Sandy et Danny et merci pour ces jolis mots que je garde précieusement ♡

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s